Produits spécifiques >> SSCC

Le SSCC (Système de Surveillance de Chaîne Cinématique) permet de s'assurer de la mise en sécurité de la chaîne cinématique en cas de rupture ou de mauvais fonctionnement de celle-ci.

AES commercialise 3 types de SSCC (vendus sous forme produit à monter sur rail ou sous forme coffret intégrant un dialogue opérateur) :

  • SSCC communication Ethernet TCP/IP (SSCC ETH)
  • SSCC communication Modbus esclave (SSCC MDB)
  • SSCC communication Profibus esclave (SSCC PFB)

Le SSCC AES est à base d'un automate de sécurité de niveau SIL3, conforme à la norme IEC61508, le XPSMF35 de Schneider Electric.

Les principales défaillances diagnostiquées sont les suivantes :

  • Dévirage statique : à l'arrêt moteur, l'arbre tambour continue de tourner
  • Dévirage dynamique : le sens réel du tambour ne correspond pas au sens demandé
  • Survitesse : la vitesse du tambour dépasse un seuil de vitesse autorisé
  • Désynchronisation : la vitesse tambour s'écarte de la plage de vitesse autorisées autour de la vitesse moteur

La chaîne cinématique considérée est composée d'un moteur, d'un ou de plusieurs freins de service, d'un réducteur ou multiplicateur, d'un tambour avec un ou plusieurs freins de secours. L'axe moteur et l'axe tambour sont équipés de codeurs incrémentaux permettant d'analyser la vitesse et le sens de rotation des arbres.

Défauts fonctionnels

Le fonctionnement de la chaîne cinématique est testé en permanence afin de détecter les défauts suivants :

  • Arrêt d'urgence
  • Dévirage statique
  • Dévirage dynamique
  • Survitesse
  • Désynchronisation
  • Zéro vitesse
  • Défaut sens

Défauts optionnels

Des défauts optionnels, validés par paramétrage, permettent de compléter les contrôles fonctionnels :

  • frein de service en défaut
  • seuil de température moteur dépassé
  • seuil de température réducteur dépassé
  • temps autorisé pour la vidange écoulé
  • vitesse tambour en dessous du seuil de sous-vitesse

Défauts matériels

L'automate de sécurité XPS contrôle le matériel de la chaîne de sécurité.
L'automate XPS s'autocontrôle également en permanence.

En cas de présence d'au moins un des défauts fonctionnels, un des défauts optionnels ou un des défauts matériels précédents, les 2 sorties de commande des freins de secours s'ouvrent, la sortie voyant défaut est pilotée et le mot de défauts/alarmes est mis à jour.
Un acquit défaut est alors nécessaire, suivi d'un autotest, afin de réarmer le SSCC.

Alarmes

  • seuil de température moteur dépassé
  • seuil de température réducteur dépassé
  • temps autorisé pour la vidange du réducteur bientôt écoulé

En cas de présence d'au moins une alarme, la sortie voyant défaut clignote. Le nombre de flash clignotants indique le numéro de la première alarme présente. Le mot de défauts/alarmes est mis à jour.

Des fonctionnalités complémentaires ont été intégrées pour faciliter la mise en œuvre et le diagnostic du SSCC :

  • Autotest : L'autotest permet de valider le bon fonctionnement du matériel
  • Apprentissage : Permet l'acquisition des caractéristiques mécaniques et fonctionnelles de la chaine cinématique
  • Réinitialisation: Rechargement des paramètres et réglages à leurs valeurs par défaut

Fonction complémentaire :

  • Synchronisation : Plusieurs SSCC peuvent être raccordés entre eux par le réseau Safe Ethernet pour contrôler la synchronisation de plusieurs chaînes cinématiques